On reparle du Grand Écran

octobre 29, 2012
By Sauvons Le Grand Ecran

Le GRAND ÉCRAN sujet d'actualité ? Pas tout-à-fait encore, mais à l'occasion de l'ouverture du nouveau complexe Etoile Lilas Porte des Lilas, les projets d'ouverture de salles dans Paris sont annoncés dans la presse, où il est à nouveau question de la place d'Italie.

Les articles ci-dessous ne vous apprendront pas grand chose sur le projet de multiplexe de PATHÉ, mais vous indiqueront que le travail de notre association commence à être reconnu et salué.

(cliquez sur la carte pour l'agrandir)

REVUE DE PRESSE :

Les cinés affichent une belle santé, par Benoît Hasse (Le Parisien - 24.10.12 - LeParisien.fr). Cette cartographie du parc de cinémas à l'horizon 2015 fait apparaître un projet de plus de 10 salles place d'Italie (pourtant non cité dans l'article) : voir NOTRE AVIS SUR L'IMPLANTATION D'UN MULTIPLEXE PLACE D'ITALIE.

Paris, plus que jamais ville-cinéma, par Jean-Michel FRODON, ex-directeur des Cahiers du Cinéma (Projection Publique - 26/10/12) : "Dans le 13° arrondissement, il reste le problème toujours pas réglé du Grand Ecran Italie, magnifique salle sauvée de la destruction par la mobilisation des habitants constitués en association, mais en jachère depuis sa fermeture par Gaumont en 2006."

Journal télévisé France3 Ile-de-France du 24/10/12, avec l'interview par Yvan Hallouin de Michel GOMEZ, délégué à la Mission Cinéma de la Ville de Paris. Paradoxalement, dès l'annonce du sujet (Cinéma, les parisiens aiment ), les images du GRAND ÉCRAN - promis à la démolition - illustrent le reportage !

Le cinéma en force à Paris (Paris.fr  - 23/10/12) annonce "la transformation du Grand Ecran Italie en Pathé Italie (projet)"

Cinéma : Paris se projette en 2015 (Libération - 6/11/12)

 ________

D'après le directeur de l'Etoile-Lilas, le secret du succès de ses salles réside dans la qualité et la diversification de la programmation ainsi que la proximité avec le public : 

David Henochsberg, l'art et essai nouvelle génération, par Marion Cocquet (Le Point - 28/10/12) : Le directeur de l'Etoile Lilas (construction : 14 millions d'euros) revendique "le cinéma de divertissement de qualité" et le développement "avec les acteurs locaux, des actions en direction des publics" : "Y seront programmés de "l'art et essai porteur", des "films populaires de qualité", ainsi que des films plus pointus qu'accompagneront des conférences ou des débats - façon, aussi, d'éduquer le goût du public." Cette mission n'était-elle pas précisémment celle attribuée au GRAND ÉCRAN par la VILLE DE PARIS, inexplicablement délaissée par l'exploitant  ? (voir Cahier des charges)

Le directeur, qui gère d'autres salles dans Paris, a trouvé le moyen de les rendre viables : "Aujourd'hui, tous nos cinémas parisiens sont loués, hors des temps de projection, pour des séminaires d'entreprises, des conférences... Ce n'est que de cette façon-là que nous pouvons rééquilibrer les pertes que nous subissons sur les entrées, souligne David Henochsberg." Malheureusement ces activités prévues par la VILLE DE PARIS pour rentabiliser le GRAND ÉCRAN ont été peu à peu abandonnées par EUROPALACES (PATHÉ-GAUMONT), induisant une baisse d'attractivité de la salle !

Davantage de multiplexes aux portes de Paris, par Oihana Gabriel (20 Minutes - 19/10/12) : "Les exploitants Etoile Cinémas et Cap Cinéma dévoilaient jeudi en avant-première leur édifice, qui compte jouer un rôle dans le nouveau quartier en accueillant les conseils de quartier, des conférences d'entreprises, en programmant pour les enfants... ou en nouant des partenariats..."

Bravo à ces exploitants qui s'attachent à mettre en valeur le rôle social des salles dans nos quartiers, et longue vie à l'Etoile Lilas. Nous souhaitons également ce type de programmation diversifiée pour le GRAND ÉCRAN (prévu au Cahier des charges dès 1988 !).


Voir aussi :

Gazette du 13ème - Oct. 12 : RÉSISTANCE - Plus têtue, tu meurs,  par Sabine Landré

Paroles d'Actu - Oct. 12 : Interview de Marie-Brigitte Andrei, présidente de l'association Sauvons le Grand Ecran, par Phil Defer 

Le 13 du Mois - Juil./Août 12 : L'Art qui cloche, par Franck Evrard

 ce Courrier d'un supporter résume à lui tout seul le sens de notre combat


Et aussi :

Un MULTIPLEXE à la place du GRAND ECRAN Italie (Août-Septembre 2011)

No Responses to "On reparle du Grand Écran"

(optional field)
(optional field)
Le spam est du courrier ou des commentaires non sollicités, postés automatiquement par des programmes informatiques afin de faire la promotion de services ou pour nuire au site...

La modération des commentaires est activée sur ce site. Ceci signifie que vos commentaires ne seront pas visibles jusqu'à ce qu'un éditeur les approuves.

Retenir les informations personnelles ?
Précision : Toutes les balises HTML sauf <b> et <i> seront supprimées de votre commentaire. Vous pouvez créer des liens juste en entrant l'URL ou l'adresse email.